Limites

Mise à jour - Octobre 2013

 

Comme pour les études online à leurs débuts, les études sur mobile présentent des limites à prendre en compte :


La représentativité de la cible

Si quasiment tous les Français ont un téléphone mobile, à ce jour 51 % sont équipés d’un smartphone (source : ComScore Mobilens - Trimestre 4 2012). Plus de 14 % des foyers français sont équipés d’au moins une tablette. On ne peut donc pas encore réaliser d’études strictement représentatives de la population française sur smartphone ou tablette.


La taille de l’écran d’un smartphone et la navigation dans le questionnaire

Il est nécessaire d’adapter le contenu et l’ergonomie des questionnaires dès la conception pour assurer la qualité des réponses :

  • des questions et des items assez courts (doivent tenir sur l’écran),
  • un nombre limité d’items de réponse par question (pas de "scroll-down"),
  • des types de question simples (proscrire les types de questions tableau…),
  • un nombre limité de questions ouvertes (pas très pratique pour le répondant),
  • des éléments multimédias pas trop volumineux (image, vidéo…).

Les questionnaires initialement conçus pour d’autres modes de recueil doivent donc presque toujours être adaptés pour un recueil sur mobile.


La durée du questionnaire

Pour les deux raisons mentionnées ci-dessus, la durée du questionnaire doit rester "raisonnable", surtout dans les études contextuelles : le répondant doit pouvoir exploiter les temps morts pour y répondre.


Le respect des chartes déontologiques

Compte tenu de la nature très personnelle des données stockées sur les téléphones mobiles, il faut être particulièrement attentif à :

  • informer et demander expressément l’autorisation de collecter automatiquement des données personnelles (usage du mobile, géolocalisation…),
  • assurer une sécurité de transmission et de stockage de ces données "sensibles",
  • vérifier que le répondant a l’âge minimum pour répondre de façon autonome ou, à défaut, obtenir l’accord de la personne responsable,
  • ne pas mettre les répondants en situation potentiellement dangereuse quand ils répondent aux enquêtes en situation de mobilité (ex : prise de photo en conduisant…).

Il est à noter que l’éthique et la loi n’autorisent pas l’interception et la collecte automatique des données sans que le répondant ait explicitement donné son accord en toute connaissance de cause.

Dans tous les cas, l’organisme en charge de la réalisation de l’étude sur mobile doit s’assurer de respecter la législation locale en vigueur sur ce sujet.


La multiplicité des supports et des OS

Compte tenu de la multiplicité des supports (téléphone, tablette) et des systèmes d’exploitation (iOS, Android, Blackberry, WindowsPhone…), il est nécessaire d’adapter les technologies (ex : lecture de vidéo flash non compatible avec iOS), ou de développer une application pour chaque système.


 
Plan du site Contact Mentions légales• Retrouvez nous sur :  Facebook WebTV du Management  S'abonner à webtvmanagement sur Twitter  Suivre la WebTV du Management sur LinkedIn  Abonnez-vous aux vidéos Syntec Etudes Marketing et Opinion sur YouTube