Sujets et cibles "sensibles"

Novembre 2013

 

Le Online, par son mode de collecte non intrusif dans la vie des répondants, permet d’aborder plus facilement des sujets "sensibles" qui peuvent s’avérer difficiles à aborder en face-à-face ou par téléphone de par la présence d’un enquêteur. Par exemple : la sexualité, la santé, la politique, la religion, l’alcool, le tabac …

Egalement grâce à sa large couverture et des techniques d’échantillonnage, le Online permet d’accéder à des cibles rares dont celles que nous pouvons parfois considérer comme "sensibles". Par exemple : les personnes mineures et toute personne considérée comme vulnérable (personnes ayant un handicap, une maladie, en situation sociale et financière difficile).

La législation et le code de déontologie ESOMAR nous impose d’être extrêmement prudents si nous devons aborder ce type de sujets que ce soit sur l’intégralité de l’étude ou sur une seule question et si nous devons interroger des cibles dites "sensibles".

Il est donc important de respecter les lois en vigueur mais également d’établir une relation de confiance avec le répondant et ce, dans l’objectif d’assurer sa bonne participation et la qualité des réponses données.

Pour en savoir plus sur :

•    les sujets / questions et cibles "sensibles"
•    les précautions générales à prendre
•    les précautions complémentaires par catégorie de sujet : Santé, alcool, tabac, religion, origine et nationalité
•    les études auprès des mineurs
•    le contexte réglementaire


NB : Le contenu de cette partie est voué à évoluer et à être enrichi en fonction des contributions diverses, variées et variables des instances légales et professionnelles amenées à réfléchir à la question des sujets sensibles dans les études.


 
Plan du site Contact Mentions légales• Retrouvez nous sur :  Facebook WebTV du Management  S'abonner à webtvmanagement sur Twitter  Suivre la WebTV du Management sur LinkedIn  Abonnez-vous aux vidéos Syntec Etudes Marketing et Opinion sur YouTube